Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

12 12 2011 2 005

Association du Quartier des Halles R. FIDENTI APROVA 84 – Maison IV de Chiffre

26 rue des Teinturiers 84000 AVIGNON Tél. : 06 84 7586 62

 

 

A

Monsieur le Procureur de la République

2 bd Limbert 84000 Avignon

 

Avignon le 14 Janvier 2014

 

Monsieur,

En ce début d'année notre association tient à vous exprimer ses meilleurs vœux et vous renouveler ses remerciements pour l'intérêt que vous avez marqué aux problèmes exposés lors de la réunion du 27 septembre 2013 à la mairie.

A la suite de cette réunion de travail, nos adhérents ont souhaité faire une action symbolique le samedi 11 janvier 2014 en direction des polices Municipale et Nationale. Nous vous avions souligné les difficultés que de nombreux habitants avaient à se rendre seuls pour déposer plainte au commissariat. Nous avons donc choisi d'organiser une délégation composée de plaignants et accompagnateurs. Cette action s'est voulue conviviale, nous avons offert Chocolats et café aux fonctionnaires présents. Dans un esprit constructif, nous avons refusé tout risque de dérapages et évité d'informer les médias. Nous nous sommes rendus dans leurs locaux en début de matinée et étions parmi les premiers pour ne pas perturber le fonctionnement des services.

Première surprise, à la police municipale, la brigade présente a tout fait pour nous éviter dans un premier temps et a ensuite refusé de nous recevoir, alors que nous souhaitions seulement faire enregistrer sur leur journal de bord notre passage et les copies des plaintes déposées, évoquant un ordre de leurs supérieurs.

Au Commissariat, l'accueil a été contrasté, certains fonctionnaires agissant avec courtoisie et respectant l'article 3 de la charte affichée. D'autres réagissant soit de manière excitée, soit en s'enfermant dans une attitude « donneur de leçon » et refusant d'enregistrer nos plaintes, refusant même dans un premier temps les mains courantes.

 

Vous pouvez imaginer que ces attitudes ont provoqué aussi un certain énervement sur quelques membres de la délégation, encouragés à revenir....plus tard. Dans un souci d'apaisement, j'ai indiqué que nous quitterions le commissariat si nous obtenions à minima des mains courantes et que nous prendrions ensuite votre attache.

Ce discours a été entendu par certains fonctionnaires, qui ont su garder leur sang froid. Une seule plainte et 4 mains courantes ont pu être enregistrées. Plusieurs plaignants ont quitté le commissariat sans dépôt de plainte, écœurés par le comportement d'un agent particulièrement excité.

Il nous a paru important que vous ayez ces informations. Nous savons que les forces de police ont une tâche ardue et que des actions se réalisent, mais nous sommes obligés de constater que la dégradation de la qualité de vie intra-muros s'accentue et que l'accueil des victimes et le suivi de leurs affaires par l'administration sont un véritable chemin de croix. La désespérance et la colère de nombreux habitants est palpable dans nos associations. Nous comptons sur vous pour leur redonner confiance dans nos institutions.

Nos adhérents ont donc choisi de porter plainte directement auprès de vous. Vous trouverez ci-joint les plaintes de ceux qui s'étaient rassemblés ce samedi 11 janvier.

Souhaitant la concrétisation de nos attentes, je vous prie de croire, Monsieur le procureur de la République en ma sincère considération.

 

 

 

 

Robert Fidenti,

Président de l'AQDH,

Mandatépar ses adhérents

 

 

Pièces jointes : Plaintes

 

Copies à Madame le Maire d’Avignon, Monsieur le Préfet de Vaucluse

Partager cette page

Repost 0
Published by