Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 16:08

Dans le cadre de la fête du 24 mai, et en prémices, 

Programme 24 mai

jusqu'au 25 mai 2014, à l'intérieur des Halles, Michel Gromelle nous entraîne dans le passé de la ville avec les reproductions de quelques unes de ses nombreuses cartes postales anciennes. 

 

13-05--2014-Lumix-015.jpg

inauguration de l'exposition le 13 mai 2014

 

Les Avignonnais de fraîche date ne se souviennent que de la dernière grande inondation, en 2003, qualifiée de "crue du millénaire." Mais jusqu'en 1951 l'eau entrait dans la ville, plusieurs cartes postales présentées ici en témoignent. La vie s'organisait pour que tous soient ravitaillés, que le courrier soit distribué :


13-05--2014-Lumix-011.jpg

13-05--2014-Lumix-008.jpg

 

Ces deux clichés datent de 1935, l'une des crues dont les Avignonnais se souviennent, mais il y eut aussi, 1902, 1907, 1910, 1936, 1951. Depuis, les crues touchent surtout l'île de la Barthelasse, les allées de l'Oulle. Les pompes jusqu'en 1968, puis l'équipement en batardeaux ont contenu les eaux de ce fleuve impétueux qu'est le Rhône, qui reste indompté et imprévisible  malgré les nombreux aménagements pour canaliser ses débordements.

1909 c'est aussi la date d'un tremblement de terre qui a marqué la Provence,  le Vaucluse en particulier, avec une intensité de 8 à 9 sur l'échelle de Richter. Si à Avignon, seul  le chocher des Augustins fut ébranlé, certaines communes comme Cavaillon, Caumont, Menerbes, Lauris... furent moins épargnées.

L'exposition propose aussi des panneaux sur le quartier, les Halles... ainsi que des dessins de JEPIDA,

AQDH 2013 salades 7 PIX

EXPOSITION

" Tremblements de terre en Provence et inondations à Avignon"
Du 13 au 25 mai dans l'allée centrale des Halles  
Place  Pie - Avignon

 
Quelques dates -

La première crue dont on retrouve la trace date de 1226. Celle de 1433 est célèbre pour la séparation des eaux dans la chapelle de Pénitents Gris, rue des Teinturiers. Les crues ont atteint jusqu'à 8m32 en 1840, et même 8m45 en 1856 ce qui valut à la ville la visite de Napoléon III. 

Un inventaire complet du à M.Sylvain Gagnière, est consultable aux Archives Municipales.  A consulter aussi un mémoire plus ancien, édité chez Alphonse Berenguier. 

Dans la presse :

 

La-Provence---DLexpo-inondations.jpg

 

DL-EXPO-INONDATIONS.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by AQDH - dans L'association
commenter cet article

commentaires